(+223) 97 46 28 90 / 91 08 50 89
VIDES A LA RENCONTRE DES SÉMINARISTES DU CENTRE SAINT AUGUSTIN DE SAMAYA

VIDES A LA RENCONTRE DES SÉMINARISTES DU CENTRE SAINT AUGUSTIN DE SAMAYA

VIDES A LA RENCONTRE DES SÉMINARISTES DU CENTRE SAINT AUGUSTIN DE SAMAYA

En effet la Cellule de Communication de VIDES Mali a travers Monsieur Sounkalo DEMBELE à animer une conférence sur la Migration.   Les participants étaient au nombre de 83.

Les participants ont fait des présentations sur différent thèmes de la migration tel que :

Les concepts de la migration, la politique Nationale de la migration ; les conditions de séjour établissement pour un étranger au Mali, Qui sont les migrants ? Quels sont les causes de la migration ? Quel rôle peut jouer la diaspora ? Quel sont les solutions aux problèmes de la migration ? etc.

La séance a été clôturée par un résumé de l’ABBE Léopold DIENDERE et un message de remerciement et d’encouragement du Conférencier Sounkalo DEMBELE à l‘endroit des organisateurs et les participants. Il insista sur le rôle important que les prêtes peuvent jouer dans la sensibilisation non seulement des potentiels migrants mais également toute la communauté en leur donnant la bonne information.

Cellule Communication Vides-Mali

MOPTI RAPPORT MENSUEL DU MOIS DE NOVEMBRE 2018

MOPTI RAPPORT MENSUEL DU MOIS DE NOVEMBRE 2018

MOPTI RAPPORT MENSUEL DU MOIS DE NOVEMBRE 2018

L’activité menée avec les enfants a permis de faire un très bon échange. Durant une heure trente minutes de causerie, les sensibilisateurs ont accentués sur les images qui expliquent les causes et les conséquences de la migration irrégulière sur l’Europe.

Au cours de nos échanges sur les questions qui touchent la migration, les enfants nous ont cités d’importants problèmes qui poussent les enfants à quitter leurs pays :

  • Problèmes familiales (des querelles entre frères…)
  • Problèmes financiers (manque de nourriture…) ;
  • Le désir de mener une vie meilleure, digne…

Les même thèmes ont été l’objet d’échanges aux Paroisses de Barapereli , Ségué, Minta et Mopti

On a pu atteindre au total 516 personnes.

Nous félicitons l’équipe de Minta, qui malgré, la situation d’insécurité qui sévie dans la zone, a pu mobiliser et mener une activité de sensibilisation. En effet il y a de cela deux semaines, que l’école de Minta, précisément la direction de celle-ci a été incendiée par les groupes armés radicaux.

Nous compatissions à leur triste inquiétude et nous prions Dieu pour la paix dans la paroisse de Minta et dans tout le Mali ! Amen !

Cellule Communication VIDES

VISITE DE LA DELEGATION DU DIOCÈSE DE MONTPELLIER AU SECRÉTARIAT DE LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE.

VISITE DE LA DELEGATION DU DIOCÈSE DE MONTPELLIER AU SECRÉTARIAT DE LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE.

Visite de la délégation du Diocèse de Montpellier au Secrétariat de la Conférence épiscopale.

En effet une délégation du Diocèse de Montpellier a visité  le secrétariat de la Conférence épiscopale les échanges ont portés sur les relations de jumelage entre le Diocèse de Bamako et le Diocèse de Montpellier.  La rencontre était Présidée par l’Abbé Alexandre DENOU.

Ensuite la délégation a rendu une visite de courtoisie à tous les services rattachés au secrétariat de la conférence Épiscopale qui sont à l’Immeuble Jean Marie CISSE.  En effet l’immeuble porte le nom de l’un des initiateurs du Jumelage entre le Diocèse de Bamako et celui de Montpellier. Au niveau de VIDES il a été surtout question de migration les causes profonde ont été expliqué à nos hôtes avec des exemples concrets basés sur expériences de VIDES sur terrain.

Cellule Communication VIDES

VIDES A LA RENCONTRE DES PÈLERINS A KITA

VIDES A LA RENCONTRE DES PÈLERINS A KITA

VIDES A LA RENCONTRE DES PELERINS A KITA

L’envoyé du Pape François, Son Eminence Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat du Vatican   au 47ème pèlerinage national Marial à Kita coïncidant avec la célébration des 130 ans de l’Eglise Catholique au Mali du 16 au 18 Novembre 2018.

Le thème du pèlerinage de cette année est : « Avec Marie, quels jeunes pour le Mali et l’Eglise ? ».Vides était présent à kita à travers le Diocèse de Kayes avec stand, distribution d’affiches, diffusion de messages de sensibilisation et projection de films sur les dangers de la migration irrégulière et du Trafic des êtres Humains. Voici quelques photos:

 :

Cellule de Communication VIDES

DIOCÈSE DE BAMAKO RAPPORT MENSUEL DU MOIS OCTOBRE 2018

DIOCÈSE DE BAMAKO RAPPORT MENSUEL DU MOIS OCTOBRE 2018

DIOCÈSE DE BAMAKO RAPPORT MENSUEL DU MOIS OCTOBRE 2018

Ce mois d’octobre a été riches en réunions et nombre de personnes sensibilisées a augmenté par rapport au mois précédent. Les réunions de sensibilisation ont été réalisées dans les paroisses selon un programme indicatif.

Les cibles rencontrées au mois d’octobre ont été en majeure partie les jeunes scolaires, les femmes, communauté (Amis de Kisito, les femmes, les jeunes…) des différentes paroisses. Les sensibilisateurs ont profité de leur rencontre quotidienne pour véhiculer le message sur les effets néfastes de la migration. Ces rencontres ont toujours été réalisées en collaboration avec les responsables des différents structures/services concernés proposés par eux-mêmes. Au total 40 réunions planifiées, 43 réunions ont été réalisées. Cet écart s’explique par la disponibilité des cibles concernés et qui font appel aux sensibilisateurs pour avoir d’ambles informations sur l’immigration irrégulière. Là où les réunions prévues n’ont pas été réalisées, constituent les écoles surtout au moment des grèves et les communautés qui ont reporté leur rencontre mensuelle. Le cadre des directives de Rome permet de s’enquérir de l’état de réalisation des activités courant octobre.

Les activités d’octobre ont permis d’abord aux sensibilisateurs de tenir les réunions de sensibilisation avec les cibles (écoles, paroisses et centres de santé) paroissiales et faire un planning provisoire du mois de novembre avec les responsables des centres de santé, centres de promotion féminine et des écoles, des comités paroissiaux.

Les réunions de ce mois d’octobre ont permis de rencontre 2848 personnes composées de jeunes enfants, jeunes, de femmes en âges de procrées, de chefs de familles, des vieilles personnes qui sont tous des porteurs de messages de VIDES auprès de leur famille en vue de la diminution de l’immigration clandestine.

Cellule de Communication Vides