(+223) 97 46 28 90 / 91 08 50 89
DIOCESE MOPTI RAPPORT MENSUEL DU MOIS DE JANVIER 2019 DANS LE CADRE DU PROJET VIDES STOP LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINES : DROIT DE PARTIR…, DROIT DE RESTER !

DIOCESE MOPTI RAPPORT MENSUEL DU MOIS DE JANVIER 2019 DANS LE CADRE DU PROJET VIDES STOP LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINES : DROIT DE PARTIR…, DROIT DE RESTER !

DIOCESE MOPTI RAPPORT MENSUEL DU MOIS DE JANVIER 2019 DANS LE CADRE DU PROJET VIDES STOP LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINES : DROIT DE PARTIR…, DROIT DE RESTER !
Les thèmes et le nombre de personnes sensibilisés : les conséquences l’immigration, la migration : droit de partir, droit de rester !, les concepts de la migration, Migration concepts et définitions et Causes de la migration, Causes et conséquences de la migration, Projection de film sur de l’esclavage et de deux autres films liés à la migration. Les différentes activités nous ont permis d’atteindre 521 personnes dans les six Diocèses.
Contribuer à la lutte contre la traite par des campagnes d’information et sensibilisation des migrants potentiels sur ce que signifie émigrer et sur les risques de voyage en Europe, tel est l’objectif général du projet VIDES. C’est dans ce cadre que le Diocèse de Mopti, à travers les sensibilisateurs paroissiaux, a mené ses activités de sensibilisations et dans toutes les six paroisses dans la région de
De façon générale, nous disons que les activités d’information et de sensibilisation, ce sont déroulées dans toutes les paroisses. La paroisse de Mopti, de Barapireli et de Pel, ont traité le même thème de sensibilisation intitulé les conséquences de la migration. Les deux dernières paroisses ont fait projection de films sur la migration, pour en sortir les conséquences. La paroisse de Bandiagara et celle de Minta ont eu aussi à traiter le même thème, à savoir les concepts de la migration.

Et enfin la paroisse de Ségué a traité le thème droit de partir, droit de rester à travers un sketch.
Nous félicitons les sensibilisateurs pour ces activités réalisées et aussi les encourager pour la poursuite et l’atteinte des objectifs qui sont assignés à Mopti.

Activités réalisées par Caritas Mali-Diocèse de Sikasso dans la cadre du projet VIDES : « STOP AU TRAFIC DES ETRES HUMAINS, Droit de partir …droit de rester ».

Activités réalisées par Caritas Mali-Diocèse de Sikasso dans la cadre du projet VIDES : « STOP AU TRAFIC DES ETRES HUMAINS, Droit de partir …droit de rester ».

Activités réalisées par Caritas Mali-Diocèse de Sikasso dans la cadre du projet VIDES : « STOP AU TRAFIC DES ETRES HUMAINS, Droit de partir …droit de rester ».

Les principales activités du projet Vides à Caritas Mali-Diocèse de Sikasso furent les  missions de sensibilisation dans les différentes paroisses.

Elles ont été menées par les différents animateurs délégués dans les différentes  paroisses du diocèse de Sikasso avec l’assistance du coordinateur.

Les activités d’informations et de sensibilisations dans les neuf paroisses du diocèse de Sikasso ont pu enregistrer un effectif de 2082 personnes touchés directement par la sensibilisation : HOMMES: 972, FEMMES: 1110.

Les différentes animations  se sont déroulées en trois phases :

  • La première phase fut consacrée à la présentation de l’animateur et du projet Vides.
  • Deuxième phase portait sur la notion de la migration et les facteurs qui poussent à la migration.
  • Troisième phase portait sur les risques et les dangers liés à la migration irrégulière et ses conséquences pour la société.

Dans l’ensemble, les animations ont eu lieu dans les neuf paroisses du diocèse de Sikasso pendant le mois de janvier 2019. Sur 40 animations programmées au total, 35 animations ont été réalisées et 05 annulées pour causes d’indisponibilité des groupes.

RAPPORT ARCHI DIOCESE DE BAMKO DECEMBRE 2019

Pour les réunions du mois de décembre comme les mois précédents, les cibles étaient beaucoup plus motivées, ce qui a permis à l’équipe d’atteindre beaucoup plus de personnes sensibilisées. Et cela s’explique par l’engouement des responsables scolaires et paroissiaux à s’impliquer dans l’atteinte des objectifs du projet face au projet VIDES.

Les cibles rencontrées en décembre ont été en majeure partie les jeunes scolaires (plus de 2000 personnes rencontrées), les femmes, communauté (Amis de Kisito, les femmes, les jeunes…) des différentes paroisses. Les sensibilisateurs ont profité de leur rencontre mensuelle pour tenir les réunions basées sur le contenu du projet, la connaissance de l’immigration et ses effets néfastes (soif, faim, maladie, arnaques, viole, absence des bras valides, esclavage, mort).

Ces rencontres ont toujours été réalisées en collaboration avec les responsables des différents structures/services (ci-dessus cités) concernés proposés par eux-mêmes. Ce qui les poussent à demander de multiplier les réunions dans leurs établissements, vue que le thème est très important/intéressant, mais qu’il pourrait changer l’avis des jeunes en quête de l’aventure.

Au total 39 réunions ont été planifiées, 42 réunions ont été réalisées. Cet écart s’explique par la disponibilité des cibles concernés et qui font appel aux sensibilisateurs pour les informer sur l’immigration irrégulière

En conclusion Le mois de décembre a été aussi un mois avec beaucoup des séances de sensibilisations malgré la contrainte dans les écoles par rapport au mois de décembre (évaluation dans les écoles, fête de fin d’année) surtout avec les cibles (écoles, paroisses et centres de santé).

Au cours des réunions du mois de décembre 3112 personnes ont été rencontrées. Des jeunes enfants, des femmes en âges de procréer, des chefs de familles, des vieilles personnes qui sont tous des porteurs de messages de VIDES auprès de leur famille, dans leur communauté, en vue de la diminution de l’immigration irrégulière, ont pris part à ces réunions.

 

Cellule de Communication VIDES MALI

RAPPORT MENSUEL SIKASSO DECEMBER 2018

RAPPORT MENSUEL SIKASSO DECEMBER 2018

RAPPORT MENSUEL SIKASSO DECEMBER 2018

Les activités d’informations et de sensibilisations dans les neuf paroisses du diocèse de Sikasso ont pu enregistrer un effectif de : 2149 dont 1114 HOMMES et 1035 FEMMES

LA PAROISSE DE BOURA 

Dans le cadre planning du mois de décembre 2018, les objectifs fixés ont été atteints mais avec un changement de lieu d’animation, dû à l’indisponibilité de la population. Au total 4/4 animations programmées ont été réalisées dans la paroisse de Boura.

PAROISSE DE KOURY 

Les objectifs fixés n’ont pas été atteints pour le mois de décembre 2018, dans la totalité à cause de l’indisponibilité des groupes cibles. Au total 3/5 animations programmées ont été réalisées dans la paroisse de Koury.

LA PAROISSE DE KOUTIALA 

Comme prévu dans le planning du mois de décembre, les objectifs fixés ont été atteints. Au total 4/4 animations programmées ont été réalisées dans la paroisse de Koutiala.

LA PAROISSE DE SANZANA 

Les objectifs fixés n’ont pas été totalement atteints dans le planning du mois de décembre, au total 3/4 animations programmées ont été réalisées dans la paroisse de Kimparana.

PAROISE DE FANTERELA

Comme prévu dans le planning du mois de décembre 2018, les objectifs fixés ont été atteints. Au total 5/5 animations programmées ont été réalisées dans la paroisse de Dyou.

LA PAROISSE DE SIKASSO 

Les objectifs fixés  au mois de décembres ont été atteints. Au total 7/8 animations programmées ont été réalisées dans la paroisse de Sikasso.

 

Cellule de Communication VIDES Mali

MOPTI, RAPPORT MENSUEL DU MOIS DE DECEMBRE 2018

MOPTI, RAPPORT MENSUEL DU MOIS DE DECEMBRE 2018

MOPTI, RAPPORT MENSUEL DU MOIS DE DECEMBRE 2018 

Thèmes des différentes sensibilisations : la migration, les causes, les difficultés de la route et les solutions, La migration : concepts-définition, enjeux et perspectives, l’arrivée du migrant dans les pays d’accueils, la migration, le voyage, les conséquences et les remèdes, la migration et ses causes.

Les paroisses concernés : PEL, Bandiagara, Minta, Ségué,Mopti,Barapireli

Les sensibilisateurs : Elodine    Kamaté,Sophie Gana, Herman O Guindo,Monique         Dougnon, Abbé Daniel C                Togo,Innocents               Drabo,Abbé Marcel       Somboro, Abbé Davide M Togo, Léopaul Saye.

Activité PEL

La cellule paroissiale VIDES de Pel, a organisé le 20/12/2018, son activité de sensibilisation à l’école privée Catholique de Koro. Les classes de 7ème, 8ème et 9ème étaient concernées de cette sensibilisation.Pendant d’une heure, le sensibilisateur, Abbé Marcel Somboro et une sœur religieuse, ont informé et sensibilisé ces classes sur le thème : << Quelles peuvent être les causses, les difficultés et les solutions d’une migration ?>>

Activité Badiangara

Le 06 décembre 2018 au sein du groupe scolaire Georges Biard du deuxième cycle s’est tenue la rencontre d’information et de sensibilisation sur les enjeux et les perspectives de la migration aux élèves de la classe de 9è année

Activité Minta

Ici, les activités ont consisté en un exposé sur   les  difficultés que le Migrant rencontre  une fois arrivée au pays d’accueil.

Activité Segue

La paroisse de Ségué, fidèle à son planning de sensibilisation a tenu son activité de d’information et de sensibilisation avec le groupe des Amis de Kizito (les A.K).

Les Amis de Kizito ont donné des réponses à ces différents concepts de la migration.

Activité Mopti

Cette fois-ci, c’est le groupe scolaire Georges Berscht de Mopti, qui a reçu l’équipe VIDES pour ses activités de sensibilisation. Mopti est à 12 kilomètres de Sévaré. Les classes concernées étaient les deux 5èmes années (A et B).

Les activités de sensibilisation de ce mois ont permis d’atteinte 695 personnes principalement des élèves. Nous avons reçu des réactions positive des participants par rapport la compréhension des sujets traités et surtout le  faite d’avoir beaucoup d’information sur les dangers de la migration irrégulière.

Cellule de Communication VIDES Mali

Activités réalisées par Caritas Mali-Diocèse de Sikasso dans la cadre du projet : « STOP AU TRAFIC DES ETRES HUMAINS, Droit de partir …droit de rester ».

Activités réalisées par Caritas Mali-Diocèse de Sikasso dans la cadre du projet : « STOP AU TRAFIC DES ETRES HUMAINS, Droit de partir …droit de rester ».

Activités réalisées par Caritas Mali-Diocèse de Sikasso dans la cadre du projet : « STOP AU TRAFIC DES ETRES HUMAINS, Droit de partir …droit de rester ».

Les principales activités du projet Vides à Caritas Mali-Diocèse de Sikasso furent les  missions de sensibilisation dans les différentes paroisses.

Elles ont été menées par les différents animateurs délégués dans les différentes  paroisses du diocèse de Sikasso avec l’assistance du coordinateur.

Les activités d’informations et de sensibilisations dans les neuf paroisses du diocèse de Sikasso ont pu enregistrer un effectif de :

TOTAL DE PERSONNES TOUCHEES DIRECTEMENT: 2092

HOMMMES: 1109

FEMMES: 983

Cellule Communication VIDES -Mali